Présentation

Maude Audet / Ludovic Alarie
Maude Audet / Ludovic Alarie
Maison de la Culture de Waterloo, 441, rue de la Cour, Waterloo, J0E 2N0

Catégorie: Chanson Musique

Le 221 - Série Révélation:

Maude Audet:
Fille de parents ouvriers, Maude Audet nait et grandit en banlieue de Québec. Adolescente des années 90, elle s’imprègne de la culture grunge et alternative du moment, mais aussi de folk et de rock’n roll. Elle s’enivre autant des Breeders, des Beatles que de Cohen et Leloup, voit les films de Tarantino, lit des livres de vampires et les poèmes de Jim Morrison. Imprégnée de l’œuvre de ses premières idoles, elle commence à jouer de la guitare et à chanter timidement, dans sachambre décorée de lunes et de soleils.

Malgré cet engouement, elle voit la scène comme un rêve inaccessible et oriente ses études vers les Arts plastiques. Plus tard dans la vie, après la naissance de
son deuxième fils, on lui confie le visuel d’un concert de chanson et elle ne peut plus nier qu’elle aimerait inverser les rôles. C’est là qu’elle décide d’assumer sa
première passion et entrevois la possibilité d’une carrière d’auteure-compositriceinterprète.

Autodidacte, elle se mets à l’ouvrage et les chansons se créent naturellement. Sortie de nulle part aux yeux de certains, elle parvient à participer à plusieurs
concours, apprends et se définie d’avantages. Elle rencontre Navet Confit, qui la parraine amicalement et à qui elle lègue la réalisation de ses premières ébauches.
En est issu Le temps inventé, un collage de titres enregistrés sur plus d’un an, paru discrètement en 2013.

Très vite, elle entame la création de l’album Nous sommes le feu qu’elle considère son premier opus officiel. Lancé fin 2015, sa poésie achevée et ses ambiances
folk-alternatives lui valent d’excellentes critiques et se démarquent. Malgré une sortie indépendante et une modeste promotion, elle fait bon nombre de spectacles
et ouvre la soirée pour plusieurs artistes d’envergure. Les chansons font leur chemin et la notoriété de Maude aussi.

L’été dernier, elle fait paraître « non-officiellement » une adaptation francophone de Smell like teen spirit, qu’on partage et aime beaucoup. Depuis, elle a créé les
chansons de son prochain album qu’elle souhaite inscrire dans l’esthétique qu’elle s’est maintenant clairement approprié. Pour ceci, la réalisation est confiée à Ariane Moffatt, choisie pour ses multiples talents et sa grande sensibilité.

Parallèlement à sa carrière de chanteuse, Maude vit en ville mais se sauve souvent dans le bois. Ses intérêts sont maintenant trop vastes pour être résumés
en deux lignes et elle espère beaucoup de la vie.

Ludovic Alarie n’a pas d’âge et il crée en Cinérama. Dans le silence opaque de sa salle intérieure, le jeune auteur, compositeur et interprète écrit des chansons en noir et blanc, étranges récits bichromes qu’incarnent des personnages en Technicolor.

L’artiste commence son parcours avec une formation en guitare classique aux écoles Pierre-Laporte et Vincent d’Indy. Il gagne de nombreux prix dans différents concours en interprétation. En tant qu’auteur-compositeur-interprète, il prend par la suite l’affiche en solo ou avec son groupe The Loodies, dans un univers qui est le sien, à la fois fragile et d’une force grave, teinté de réminiscences jazz et d’un attachement profond au folk rock orchestral.

Il sort deux disques au sein du collectif The Loodies, et fait de nombreux concerts et festivals à travers l’Allemagne, la Suisse et le Canada, en plus de participer à plusieurs apparences télévisuelles avec ce projet. The Loodies a également ouvert pour des groupes tels Half Moon Run et Plants and Animals.

En 2014, Ludovic lance un premier album à son nom en français. Il y collabore, entre autres, avec Patrick Watson et Warren C. Spicer du groupe Plants and Animals. Depuis la sortie de ce premier disque solo, il a déjà reçu de belles reconnaissances de l’industrie. L’artiste s’est vu être en liste à deux reprises pour le prix Félix-Leclerc, a eu une nomination au Gala de l’ADISQ et au GAMIQ. L’auteur-compositeur-interprète a également participé à plusieurs évènements importants, dont les Francofolies de Montréal, le FME et les Coup de cœur francophone, en plus de cumuler maintes premières parties impressionnantes : Patrick Watson, The Barr Brothers, Philippe B et Arthur H.

Ludovic a pris part à une résidence avec le grand Gilles Vigneault à l’automne 2015. Une opportunité qui a été fort enrichissante et dont il a retiré de précieux conseils sur l’écriture de chansons. L’artiste a lancé un deuxième album à son nom en janvier 2017 chez Coyote Records.

Ludovic Alarie, avec son deuxième disque nommé « L’appartement », nous emmène dans un univers imagé aux grooves lents et aux paroles méditatives. Un album qui respire et qui se consomme du début à la fin tels un livre ou un film. L’auteur-compositeur-interprète fait appel aux musiciens Warren C. Spicer et Matthew Woodley du groupe Plants and Animals, Adèle Trottier-Rivard, connue pour son travail avec Louis-Jean Cormier, ainsi que Mishka Stein, bassiste de Patrick Watson, avec qui il a joué lors de plusieurs concerts.

L’album «L’appartement» a été fait de façon spontanée en studio. Alarie a voulu capter les chansons au début même de leur création. La plupart de celles-ci ont été enregistrées lors de premières prises, résultant en quelque chose d’unique. «L’appartement» est ainsi un album invitant où l’énergie et la complicité d’Alarie et des musiciens sont partagées et ressenties. Les paroles servent de fils conducteur, et sont d’une simplicité juste, nous berçant à travers la complexité de la musique.

Les influences de l’artiste passent de Neil Young à D’angelo, et de Bill Callahan à Serge Gainsbourg, se reflétant par une instrumentation acoustique riche et rigoureuse, par des paroles et des pensées évocatrices mises à l’avant, et par des grooves entraînants.
 
Le 221 - Série Révélation:

Maude Audet:
Fille de parents ouvriers, Maude Audet nait et grandit en banlieue de Québec. Adolescente des années 90, elle s’imprègne de la culture grunge et alternative du moment, mais aussi de folk et de rock’n roll. Elle s’enivre autant des Breeders, des Beatles que de Cohen et Leloup, voit les films de Tarantino, lit des livres de vampires et les poèmes de Jim Morrison. Imprégnée de l’œuvre de ses premières idoles, elle... suite >

Informations

Services

Photos

Videos


Envoyer par courriel
Imprimer

Accueil  |  Plan du site  |  Contactez-nous  |  Ma transaction  |  Conditions & politiques
À propos de Réseau Ovation  |  Mobile  | 
©2018 Réseau Ovation inc.  Tous droits réservés.